L’Assemblée des Communs de Grenoble : construire la ville en commun

C’est avec un grand plaisir que j’ai fait la connaissance d’Anne-Sophie et Antoine au cours de mon périple, lors d’une pause dans la jolie ville de Grenoble. Attablés à une terrasse, nous avons partagés joyeusement les pratiques des assemblées des communs de Lille et de Grenoble autour d’un café.

Tous deux élus à la mairie, ils m’ont raconté l’histoire de ces citoyens engagés dans une dynamique de contre-pouvoir, et de leur difficulté, après avoir été élus en 2014, à s’approprier la posture institutionnelle. Le changement de culture n’a pas été évident à faire ! Mais c’est aussi ce qui fait toute la spécificité de l’Assemblée des Communs de Grenoble… qui est née de la rencontre de deux dynamiques.

Du côté de Nuit Debout, une “Commission des communs” a vu le jour en 2016, avec l’idée de discuter de la gestion des communs comme étant une responsabilité commune, qui n’incombe pas seulement aux autorités publiques mais également à l’ensemble des habitants du territoire.

Du côté de la mairie, on n’a pas lâché cette idée philosophiquement intéressante d’investir un espace entre le privé et le public afin de faire de la place aux citoyens dans le débat public. Et c’est donc cette idée qui rassemble militants et élus au sein de la même assemblée aujourd’hui.

 

Lire la suite sur Semeoz.info…

L’Assemblée des Communs de Grenoble : construire la ville en commun